Ce 22 février 2021, le Maire de Manosque a accompagné le député de la circonscription Monsieur Christophe Castaner pour visiter l’entreprise de restauration collective “Terres de cuisine”.

Une visite dans le cadre de la future réforme sur la restauration collective du 1er janvier 2022 et de la loi “Climat et Résilience” prochainement débattues à l’Assemblée Nationale.
Ce texte prévoit une obligation d’utiliser au moins 50% de produits durables et de qualité, dont au moins 20% de produits issus de l’agriculture biologique, dans les services de restauration des personnes publiques à partir du 1er janvier 2022.

Depuis la rentrée de septembre 2020, la Ville de Manosque a déjà largement mis en place cette ambition avec l’entreprise « Terres de cuisine » avec des menus contenant plus de 70% de produits de qualité : Biologiques (dont tous les fruits et légumes, pâtes, riz, semoule, œufs et certains laitages), labellisés AOP, IGP, locaux ou “pêche durable”.

Ensemble, Terres de cuisine et les services de la Ville, notamment la diététicienne municipale, élaborent les menus des restaurants scolaires en tenant compte des critères nutritionnels et des goûts des enfants, avec des produits sains, locaux, en circuit court, et variés.

En complément à ce travail, et avec la volonté de faire appliquer la loi EGalim, la Ville propose un choix supplémentaire de menus aux écoliers concernant les protéines animales. En plus des repas déjà proposés, une variante « VOP » (Viandes, Œufs, Poissons) est possible pour les enfants déjà inscrits à la cantine scolaire. Un menu créé en collaboration avec l’entreprise « Terres de cuisine » et le service éducation de la ville qui sera étendu à tous les écoliers à la rentrée scolaire 2021.