Déclaration du 8 mai 2020

Aujourd’hui, vous êtes nombreux à nous questionner sur la distribution de masques.
Comme indiqué lors de ma précédente intervention, nous en avons commandé en nombre suffisant notamment pour les habitants de Manosque et de la DLVA, auprès de différents fournisseurs mais ceux-ci peinent à tenir leurs délais de livraison.

Pour rappel :

  • 140 000 masques lavables soit 2 par habitant de Manosque et de l’Agglomération.
  • 8 000 masques, jetables et lavables, ont déjà été distribués aux soignants (médecins, infirmiers et EHPAD) et aux agents de la collectivité en contact avec le public (Police municipale, agents de collecte…)
  • 130.000 masques jetables ont été commandé pour les agents publics de nos 25 communes.

Des problèmes de transport, d’approvisionnement ainsi qu’une réquisition d’une partie de notre commande dont la livraison était prévue la semaine présente, ne nous permettent malheureusement pas à l’heure actuelle, d’assurer la fourniture des masques aux habitants pour le 11 mai prochain.

La situation actuelle nous oblige à des adaptations et des changements de dernière minute. Nous nous en excusons.
Les services recherchent activement des solutions alternatives.
Nous espérons une livraison dans les prochains jours et vous tiendrons informés dès que possible.

Soyez assurés que chaque habitant recevra gratuitement un masque.
Nous mettons tout en oeuvre pour une distribution la plus rapide possible, dont les modalités vous seront détaillées très prochainement.

⚠ Dans tous les cas, le masque est une mesure barrière supplémentaire, mais ne remplace pas les autres mesures barrières (distance d’un mètre, tousser dans son coude, etc.) qui doivent continuer à être appliquées pour empêcher la propagation du virus ⚠

Déclaration du 24 avril 2020

Chères Manosquines, Chers Manosquins,

Je prends la parole ce jour, car je lis et j’entends tant d’avis et de considérations sur la période que nous vivons que je ne peux plus me taire.

Oui, les services et les élus de la ville et de l’Agglomération travaillent quelque soit leur situation personnelle.
J’en appelle au calme et au sang-froid, une fois de plus. Que chacun prenne bien la mesure de ses paroles car nous ne sommes plus en campagne, ni dans la guerre des égos mais dans l’action. Je peux entendre toutes les propositions, et d’ailleurs mon bureau est toujours ouvert. Le débat doit être mené sereinement. L’heure n’est pas à la polémique stérile mais à l’union.

Depuis le début du confinement, je suis en lien avec des experts, qui prennent le temps de l’analyse et ne fonctionnent pas en réactionnel.

Je sais qu’aujourd’hui l’une des réponses attendue concerne les masques. Alors je veux être concret sur le sujet:
120 000 masques jetables à destination du personnel (police municipal, nettoiement, décheterie, services en lien avec les enfants) de la DLVA et des communes de l’agglomération.
70 000 masques en tissu (Afnor) soit 1 par habitant de l’Agglomération .
25 000 masques en tissu (Afnor) soir 1 par habitant de la ville de Manosque.
En tout, les habitants de Manosque auront 2 masques en tissu dont les modalités de distribution sont en cours de préparation.
10 000 masques seront distribués aux soignants (médecins, infirmiers).
Sur ce point, depuis des semaines, nous attendons les livraisons dont les délais d’arrivée sont liés aux impondérables de la crise mondiale et ne dépendent naturellement pas de ma volonté.

Autre question du moment, les marchés.
Concernant le retour des marchés, je constate que personne n’est sur la même ligne, et c’est bien normal. La question est complexe à trancher, entre principe de précaution sanitaire et possibilité d’offrir des produits de première nécessité tout en soutenant l’agriculture locale le choix n’est pas simple. A cette heure, nous devons garantir la sécurité et nous y travaillons. Une réponse sera apportée prochainement.

Enfin, mon soutien aux entreprises est sans faille et j’ai demandé à mes services d’être à leur écoute et de nous associer à nos partenaires, car ensemble nous allons plus loin. Les aides sont en déploiement.
L’après 11 mai est devant nous, et sachez que nous agissons pour faire face à l’après confinement, notamment en ce qui concerne l’accueil en toute sécurité des élèves de la maternelle et du primaire.

Je n’ai qu’une préoccupation au cœur, être attentif à votre vie et à votre santé et agir, comme un élu responsable. Je suis un élu avec une équipe, à la Ville et à l’Agglomération, qui a su gérer les finances en responsabilité. Aujourd’hui, ce travail nous permet d’appréhender la crise sereinement sans que votre santé ait un prix.

Déclaration du 17 mars 2020

Chers Manosquines, chères Manosquines,
Chers habitants de l’agglomération Durance-Luberon-Verdon 

Ce lundi 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements.

Un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

Cette décision va impacter l’ensemble des services de la Ville de Manosque et de la DLVA. Mais vous pouvez compter sur nous pour apporter des réponses rapides et précises afin que le service public qui vous ai dû, continue de répondre aux besoins les plus essentiels. 

La situation est inédite, grave. Mais nous devons garder collectivement notre sang-froid.  En cette période de crise sanitaire, je mesure les inquiétudes et les contraintes qui vont peser sur votre quotidien pour pouvoir enrayer la progression de l’épidémie. 

Plus que jamais, nous devons rester solidaires, adapter nos comportements et protéger les plus faibles.

Bernard Jeanmet Péralta,
Maire de Manosque
Président de la DLVA

En savoir +