Découvrez ces plantes aux nombreuses qualités qui font rêver grands et petits à travers le monde …

 

La lavande

lavande_2Officinale, dite lavande vraie ou lavande femelle, elle pousse entre 900 et 1 800 mètres d’altitude. Elle est utilisée en cosmétologie et en parfumerie ; elle possède aussi des qualités thérapeutiques remarquables : calmante, diurétique, antiseptique, antispasmodique et stimulante.

Elle peut être utilisée pour les affections de l’appareil respiratoire, les digestions difficiles, les rhumatismes, la goutte, les piqûres d’insectes ainsi que les morsures d’animaux.

 

le lavandin

Hybride entre la lavande (1 seule fleur par tige) et l’aspic (3 fleurs par bractée) créé en 1920. Son rendement est bien supérieur à celui de la lavande mais son essence est moins forte. Le lavandin pousse entre 200 et 1 400 mètres d’altitude sur plusieurs milliers d’hectares.

Il existe quatre variétés de lavandin : grosso, super, abrial et sumian. Son essence est utilisée en parfumerie (essentiellement masculine), en savonnerie, pour les lessives, les bougies…

C’est un puissant antimite, un désinfectant et désodorisant naturel très agréable

 

De la récolte à la distillation

La récolte s’effectue de juillet à septembre, le séchage dure de 2 à 3 jours puis vient l’étape de la distillation.

 

En quantité

  • Une tonne de lavande produit 5 à 10 litres d’huile essentielle
  • Une tonne de lavandin produit 25 à 40 litres d’huile essentielle.

Malgré les crises successives (dégénérescence du lavandin dans les années 60, aléas du marché, concurrence des essences d’importation et surtout des essences de synthèse), la Haute Provence reste toujours une grande productrice de lavande, lavandin et plantes aromatiques (thym, sauge sclarée, sarriette, origan, fenouil).

 

 

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 1 Votes