chapelle_pancrace_1La première indication de l’existence  d’un village fortifié nommé « Toutes Aures » est fournie par la Charte de Guigues, Comte de Forcalquier, datée de 1149.
Après la disparition de l’agglomération, l’église paroissiale dédiée à Notre Dame, devient chapelle rurale. Restaurée en 1422, elle est dévastée par les Huguenots en 1561, et finalement démolie.
Entre 1634 et 1637, on édifie la Chapelle actuelle, à peu près sur l’emplacement de l’ancienne, en exécution d’un voeu, fait par les Consuls, au nom de la ville et émis le 21 novembre 1631 à l’occasion de la peste. Elle est alors consacrée à Saint Pancrace, qui devient le nouveau « Patron » de Manosque.

La Chapelle a été pillée pendant la révolution.

En 1950, la Chapelle est rendue au culte. L’évêque du diocèse a béni l’édifice et la nouvelle cloche le Lundi de Pâques.

 

Informations pratiques

La Chapelle est ouverte au public le lundi de Pâques et tous les jeudis de juillet et aout de 10h à 12h et de 15h à 18h30. L’association des Amis de San Brancaï se fera un plaisir de faire une visite commentée de la Chapelle.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 1 Votes
10octobre 2017
Histoires de sang
Tout l’agenda