Le centre ancien de Manosque a peu changé du Moyen Âge à la Révolution française.

Les premières traces tangibles d’une présence humaine sur le territoire de Manosque remontent au 2ème ou 3ème siècle de notre ère. Les preuves de vies mises à jour lors de fouilles archéologiques qui ont démontré la présence de vestiges dans le périmètre de l’Église Notre-Dame de Romigier situé dans le centre ancien de Manosque. Cette implantation, aux « racines » de Manosque, existe de façon continue jusqu’au Moyen Age où elle est appelée le bourg (burgum). D’autres habitats castraux étaient établis sur les hauteurs mais ils ont fini par être absorbés pour la ville basse.

 

Il s’agissait des castrum du Mont d’Or, de Toutes Aures et de Montaigut. Au Moyen Age, Manosque était divisée en quatre quartiers : Palais, Martels, Payans et Hébréards. La population approchait les 5000 habitants. Quatre portes, situées aux quatre points cardinaux, en permettaient l’accès. Deux d’entre elles subsistent aujourd’hui. La porte Sud dite de la Saunerie qui signifie « la porte du sel ». Elle est, dans son état actuel, et a été construite à la fin du XIV ème siècle. Comme son nom l’indique, elle servait à stocker le sel. La porte du Soubeyran est, elle, située au Nord de l’enceinte médiévale et est déjà citée dans les archives en 1216, en tant que portali superiori. Ses vestiges actuels dateraient du XIV ème siècle. L’aspect général de la cité n’a guère changé jusqu’au tremblement de terre de 1708 où toutes les maisons ont été touchées ainsi que l’hôpital. Ce dernier a été reconstruit au milieu du 18ème siècle.

Il fut le premier bâtiment édifié en dehors de l’enceinte fortifiée.

 

#bourg #enceinte #habitat castral #porte
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...
Magazine Couleurs manosque
Lire

Pour connaître tous les événements de Manosque et des alentours

Découvrir